REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT

INTERSTATES TRAVERSEE D'UNE AMERIQUE BIPOLAIRE

DE NEW YORK A LOS ANGELES, ET PORTLAND, ETATS-UNIS © JEROME TAUB / ZEPPELIN NETWORK

Loin du road trip romantique inscrit dans l'inconscient collectif, Interstates – du nom des autoroutes qui relient les Etats-Unis – est une immersion dans le quotidien concret de la société américaine. De la côte est à la côte ouest, cette traversée va à la rencontre d'un pays que l'on ne voit jamais, tant dans ses territoires reculés que dans ses grandes villes. C'est le portrait d'une Amérique bipolaire qui oscille entre mélancolie face à ses mythes et surréalisme de la société contemporaine qu'elle a produite. Les images traduisent une Amérique qui vacille au-dessus du vide à une époque charnière de son histoire.

De New York à Los Angeles puis Portland, le photographe Jérôme Taub a traversé 21 Etats pendant 3 mois, parcouru 16 000 km en voiture, et 800 km à pied. Son itinéraire suit les traces des grandes pistes de développement économique et territorial des Etats-Unis : les cartographes Lewis & Clark, les premiers trappeurs via la « Vieille Piste espagnole », les colons qui affluaient sur les pistes de la Californie et de l'Oregon, les ruées vers l'or, le service postal du Pony Express, le premier chemin de fer transcontinental, la Lincoln Highway, première route à traverser le pays, ou encore la fameuse Cannonball Run des années 1970.



LE PHOTOGRAPHE JEROME TAUB
Passant de collaborations avec les mondes de la mode, du luxe (Birks & Mayors, Bulgari, YSL) et de l'art (FIAC, Fondations, Festival International de Théâtre Contemporain IN d'Avignon), à des collaborations avec les grands médias et les agences de presse renommées (Le Monde, The Herald Tribune, Paris Match, Globe & Mail, Gamma, Sipa), il développe une œuvre protéiforme et nomade qui emprunte tant au style documentaire, à la photographie humaniste, qu'à l'art contemporain ou à l'esthétique cinématographique. (photo © Medi Musso)