REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT
BARKHANE 2021 RETRAIT DU NORD-MALI
RÉGION DE GAO, MALI + NIAMEY, NIGER © ANTONIN BURAT / ZEPPELIN NETWORK

Avec plus de 5000 militaires déployés dans cinq pays du Sahel, Barkhane est la plus importante opération extérieure actuellement menée par l'armée française. Elle a pour objectif de contenir l'avènement d'un nouveau foyer djihadiste en Afrique de l'Ouest. Cependant, depuis l'été 2021, l'opération est en pleine restructuration. Reportage sur l'un des derniers convois de la force Barkhane dans le Nord du Mali, entre Gao, Tessalit et Kidal. Septembre 2021.

[Région de Gao, Mali, 4 septembre 2021] Un hélicoptère s'apprête à atterrir à proximité d'un convoi de l'opération Barkhane pour procéder à une évacuation médicale.





[Gao, Mali, 6 septembre 2021] Entrée de la zone dédiée à la logistique et à la maintenance de la base militaire de Gao, principale emprise de l'armée française au Mali.


[Gao, Mali, 2 septembre 2021] Un groupe de mécaniciens remettent en état un VAB (véhicule de l'avant blindé) à la veille d'un départ de convoi, dans la base militaire de Gao.


[Niamey, Niger, 1er septembre 2021] Des maintenanciers vérifient la coque d'un drone Reaper après une sortie au-dessus du désert, dans la base aérienne de l'Opération Barkhane, à Niamey.


[Gao, Mali, 2 septembre 2021] Un mécanicien répare le moteur d'un VBCI (véhicule blindé de combat de l'infanterie) à la veille d'un départ de convoi, dans la base militaire de Gao.


[Gao, Mali, 2 septembre 2021] Le caporal-chef Young, mécanicien de l'Atelier d'Armement, remonte un pistolet. Accompagné de six autres techniciens, il est chargé de réparer les armes endommagées des militaires de la base de Gao.


[Gao, Mali, 3 septembre 2021] À quelques minutes d'un nouveau départ de convoi, les chefs de la mission et de la base de Gao s'adressent à leurs troupes pour leur rappeler leur objectif, leurs règles d'engagement et de sécurité, et leur souhaiter bonne chance.
[Région de Gao, Mali, 3 septembre 2021] Un convoi reliant Gao à Tessalit, organisé dans le cadre de l'opération Barkhane, traverse un village.





[Région de Gao, Mali, 3 septembre 2021] Des locaux passent en voiture à proximité d'un convoi de l'opération Barkhane, sur la route entre Gao et Tessalit.


[Région de Gao, Mali, 3 septembre 2021] Un militaire de l'opération Barkhane surveille les alentours d'un convoi, lors d'un arrêt à proximité d'un village sur la route entre Gao et Tessalit.


[Région de Gao, Mali, 4 septembre 2021] Des militaires de l'opération Barkhane se reposent à l'arrière d'un VAB (véhicule de l'avant blindé) pendant un convoi. À l'intérieur, les températures peuvent monter jusqu'à 45°C en plein après-midi, et l'air chargé en poussière est suffocant.


[Région de Gao, Mali, 3 septembre 2021] Des mécaniciens changent la roue crevée d'un PPLOG (porteur polyvalent logistique) sur la route entre Gao et Tessalit. Les hommes se hâtent pour que le véhicule reste le moins de temps possible immobilisé et vulnérable.
[Région de Gao, Mali, 3 septembre 2021] Dans la soirée, un orage menace d'éclater au-dessus de la BOAT (base opérationnelle avancée temporaire) formée par les militaires de l'opération Barkhane pour se protéger, alors qu'ils s'apprêtent à passer la nuit au milieu du désert.





[Région de Gao, Mali, 3 septembre 2021] Le soir venu, alors que les troupes ont formé une BOAT (base opérationnelle avancée temporaire) pour se protéger pendant la nuit, un mécanicien vérifie le moteur d'un véhicule, mis à rude épreuve par la chaleur et le sable pendant la journée de route.


[Région de Gao, Mali, 4 septembre 2021] Tôt le matin, un militaire de l'opération Barkhane prépare la cabine de son VAB (véhicule de l'avant blindé), alors que le convoi s'apprête à partir pour une nouvelle journée de route à travers le désert.
[Gao, Mali, 7 septembre 2021] Des militaires de l'opération Barkhane prennent place à bord d'un avion de transport C-130 Hercules, pour rejoindre la base aérienne de Niamey.
VOIR TOUTES LES IMAGES
LE PHOTOGRAPHE ANTONIN BURAT
Voyageur et photographe, Antonin s'oriente vers le reportage en couvrant la crise sur l'indépendance de la Catalogne en 2017, puis celle des Gilets jaunes un an plus tard au cœur des manifestations parisiennes. Il affine progressivement son regard et élargit son champ de travail en réalisant des reportages en Afrique de l'Ouest, au Kosovo, au Liban, et au Haut-Karabakh. Quels que soient les sujets qu'il traite, Antonin cherche dans la photographie un moyen de capturer les émotions ressenties sur le terrain et de les distiller dans les histoires qu'il rapporte.