REPORTAGES PUBLICATIONS CONTACT
LES PETITS SOLDATS DE POUTINE
RUSSIE © AUDE OSNOWYCZ / ZEPPELIN NETWORK

Ils ont entre 7 et 25 ans et n'ont connu qu'un seul président, Vladimir Poutine. C'est une nouvelle génération que le leader russe a voulu façonner à son image, prônant des valeurs d'ordre et d'autorité. Des jeux de guerre aux écoles militaires en passant par les clubs patriotiques, ces jeunes-là ont grandi dans le nationalisme et le patriotisme exacerbé. Ils vouent un culte sans faille à leur président et à la mère patrie, ainsi qu'un rejet total du monde occidental. Armés de kalachnikovs, rampant sous les barbelés, tirant à balles réelles, les jeunes Russes s'entraînent sans cesse dès l'âge de 8 ans, à l'école comme en vacances, pour être les meilleurs. Le discours de Vladimir Poutine critiquant « l'Occident arrogant et les fascistes ukrainiens » est constamment martelé. Désormais, tous veulent se battre pour « défendre la grande Russie entourée des forces du mal ». Celui qui règne en maître sur le plus grand pays du monde a même créé sa propre armée de jeunesse, la « Jeune armée », qui dispose de délégations dans chaque club patriotique et chaque école militaire.

[Russie] De jeunes filles arborent le drapeau russe lors d'une cérémonie patriotique à l'École militaire de Belaïa Kalitva (oblast de Rostov). Ici, chaque discipline – chant, gymnastique, majorettes, arts martiaux, boxe – est invariablement dispensée dans un culte pour la mère patrie et le président Poutine.





[Russie] Oleg, 7 ans, assemble les différentes pièces d'une kalachnikov. En Russie, il est courant de voir des enfants monter et démonter des armes de guerre.


[Russie] Igor, 15 ans, saute par-dessus des troncs d'arbres lors d'un tournoi opposant différents clubs paramilitaires patriotiques venus des quatre coins du pays.


[Russie] De jeunes garçons rampent avec une caisse de munitions. Une médaille est décernée au premier groupe qui accomplit l'ensemble des épreuves : traversée d'une rivière, montage d'une kalachnikov, pompes et tir.


[Russie] Lydia, 15 ans, brandit une arme factice lors d'un tournoi opposant différents clubs paramilitaires patriotiques venus des quatre coins du pays.
[Russie] De jeunes filles vêtues d'uniformes cosaques jouent à chat perché à l'École militaire de Belaïa Kalitva (oblast de Rostov). Elles viennent des quatre coins de la région pour rejoindre ce pensionnat qui forme « les meilleures d'entre elles ».





[Russie] Un jeune cadet pose devant le drapeau russe et le portrait du président Poutine à l'École n°18, à Serguiev Possad (oblast de Moscou). Parallèlement aux cours « classiques », le directeur de l'établissement a décidé de créer des classes d'éducation militaire et patriotique.


[Russie] Muni d'un couteau factice, un garçon d'à peine 7 ans participe à un tournoi opposant différents clubs paramilitaires patriotiques. Une médaille est décernée au premier groupe qui accomplit l'ensemble des épreuves : traversée d'une rivière, montage d'une kalachnikov, pompes et tir.


[Russie] Sara, 12 ans, manie l'épée à l'École militaire de Belaïa Kalitva (oblast de Rostov). Les élèves viennent des quatre coins de la région pour rejoindre ce pensionnat qui forme « les meilleures d'entre elles ».


[Russie] De jeunes filles se préparent pour une représentation patriotique à l'École militaire de Belaïa Kalitva. Dans ce pensionnat, chaque discipline est pratiquée dans un culte pour la mère patrie et le président Poutine.
[Russie] De jeunes filles s'apprêtent devant un miroir lors du « Bal des cadets du Kremlin », à Moscou. Après d'intenses sélections, les meilleurs danseurs des écoles militaires du pays se réunissent une fois par an pour y participer.





[Russie] Les élèves militaires exécutent une valse au « Bal des cadets du Kremlin ».


[Russie] Fin de soirée parmi les adolescents au « Bal des cadets du Kremlin », à Moscou.
[Russie] Katryn, 22 ans, durant une séance de yoga avec un portrait du président Poutine dans les locaux du SET, un mouvement de jeunes designers, artistes et webmasters qui vise à propager l'image du président chez les jeunes et sur les réseaux sociaux.





[Russie] De jeunes filles s'apprêtent à commémorer la victoire sur les troupes allemandes durant la Seconde guerre mondiale. Elles sont membres de la « Iounarmia », un mouvement paramilitaire créé par Poutine visant l'éducation patriotique des jeunes Russes.


[Russie] À Sébastopol, en Crimée, Kristina, 20 ans, porte une tenue de l'Armée rouge durant la reconstitution d'une grande bataille de la Seconde guerre mondiale : « l'offensive de Crimée » du 8 avril au 12 mai 1944.
VOIR TOUTES LES IMAGES
LA PHOTOGRAPHE AUDE OSNOWYCZ
Diplômée d'un master en Études Stratégiques et Politiques de Défense, Aude s'est spécialisée dans l'instrumentalisation de la violence lors des conflits armés. Immergée dans le quotidien des populations, cette ardente voyageuse use d'une grande proximité pour retracer des tranches de vie en photo. Aude s'intéresse plus particulièrement aux situations post-conflit, s'écartant de l'actualité pour mieux témoigner des conséquences trop souvent négligées par ses pairs. Un pas de côté qui provoque une juste réflexion sur l'homme à travers son humanité et son inhumanité, son héroïsme et sa folie.